Retraité de con

J’ai bientôt 63 ans. Je relève du régime ancien, celui qui permet de bénéficier d’une retraite à partir de 62 ans. J’ai donc instruit mon dossier 8 mois à l’avance, comme c’est préconisé. Depuis j’attends, je suis suspendu au bon vouloir de madame Martino, qui a bloqué mon dossier. Peut-être parce que je suis handicapé, et qu’elle voudrait que je lui fournisse des certificats que je n’ai pas. Des formulaires qui me permettraient d’augmenter les sommes qui me seront versées, ou pas. C’est une supputation, mon dossier est bloqué et mes interlocuteurs des caisses de retraite dont je dépends, me dise que c’est quelqu’un à la caisse de sécurité sociale qui fait barrage, qu’ils ne peuvent rien faire, ni en savoir davantage.

J’ai demandé à mme Martino, par recommandé, de débloquer mon dossier, de libérer mon numéro, de le refaire circuler dans les tuyaux administratifs. Il y a des semaines de ça, quand j’ai enfin reçu une demande pour des certificats, et le nom de mme Martino.

Aujourd’hui, par simple courrier, est arrivé un commandement de repondre dans les 15 jours au choix qu’elle me propose. Valider ma mise en retraite avec un montant mensuel de 175€, ou annuler ma demande pour refaire tout le processus de mon dossier, et être un heureux retraité dans 5 ans, avec un revenu majoré à 257€ . Il va de soit que si je ne réponds pas, ou si je suis en vacances, c’est cette deuxième option qui sera retenue.

Le montant ridicule de ma retraite est la punition de mon inconstance au travail. Et surtout à cotiser, comme petit soldat de l’usine sociale. J’ai travaillé un peu moins de la moitié du temps qu’il aurait fallu. La punition est sévère, mais juste, sûrement. Madame Martino, en bourreau consciencieux, applique la formule et les châtiments, avec juste ce qu’il faut de zèle. Très bien. Elle aurait trouvé normal que je trouve un médecin qui me déclare incapable de travailler, c’est une chose faisable, parceque la règle peut être contournée, mais dans les règles.

J’ai donc préparé ma copie, coché les cases. Il me manque un justificatif d’arrêt d’activité. Hélas, les derniers témoins de mes derniers jours de travail sont morts de vieillesse. Je certifie sur l’honneur. Il n’y a pourtant pas beaucoup d’honneur dans tout ceci.

Bref, je serai peut-être retraité bientôt. Avec un an de retard et une pension ridicule. C’est ce système que des hordes furieuses ont défendu en hurlant, dès mois durant, dans des combats de rue ?

Prigojine, dégonflé !

Le début de matinée démarre en fanfare sur la nouvelle de la rébellion de Prigojine. Quoi qu’il en sorte, c’est bon pour les Ukrainiens. On peut considérer que ce garçon a de sacrées cojones, quoi qu’il soit comme modèle de salopard. Si il attaquait la Russie de l’intérieur avec ses mercenaires, il n’y aurait pas de grosses troupes à lui opposer.

Laputin s’est barré de moscow, il paraît, au plus chaud de la journée. Mais bon, fausse alerte, juste un remuage de branches. À voir si ça aura ébranlé les racines

bashing

Youtube pousse les vidéos courtes, au format portrait, comme sur TikTok. Facebook fait pareil sur Instagram, mais avec, chez moi en tous cas, un soupoudrage bien plus étatsuniens des diffusions. Au milieu des chats mignons et des instantanés surprenant, tiktokiens, il y a surtout des extraits de sketches. Les standupeurs occupent l’espace, s’y font de la pub et amusent les chalands. Profitons, le matraquage publicitaire est encore très léger dans ce nouveau recoin médiatique en expansion.

Pierre Desproges était un égratigneur du pouvoir en 1983. Cela chagrinait beaucoup les parents socialistes de ma copine de l’époque. Son audience était pourtant étroite et les enjeux bien minces. Mais le poil à gratter est indispensable à la démocratie n’est ce pas ?

Voilà où je veux en venir. Si on peut améliorer son anglais et apprécier la qualité de l’humour des auteurs US sur Instagram, Youtube laisse passer, ou promeut, des discours qui m’interpellent. Qui me hérissent parfois, au point de signaler leur contenu mensonger et conspirationniste. Quand aux auteurs français et francophones, Desproges serait fier d’eux sûrement, car ils se moquent tous de la gouvernance de ce petit pays qui fait leur seule audience.

Pas un seul petit gag sur les opposants opportunistes et futurs occupants des lieux. J’espère que les progrès de notre démocratie, poussés par autant d’audace, sauront récompenser YouTube et son armée de fiers chevaliers. De courageux politiques prendront les décisions pour corriger les injustices iniques, imposées à la population en souffrance.

Comme disait Brassens » c’est là le sort de la marine… »

Pour tous les langages, IA LT

On n’arrête pas le progrès

J’utilise un plugin pour mon navigateur qui s’appelle LT, pour Language Tool. C’est pratique pour ceux qui ne sont pas magicien de l’orthographe et pour les déficients grammairiens. Ce plugin s’utilise aussi dans l’excellent LibreOffice et de manière autonome, comme traitement de texte dans un navigateur .

Dorénavant, vous pouvez aussi lui demander de reformuler vos textes ! C’est du ChatGPT sans coup tordu. Mangez-en, c’est bon. C’est gratuit à petite dose, mais pour le shoot complet, ça vous coute 60 euros par an… À vous de voir.

49.3 vs 39.6

Grosse fièvre sociale après ce 49.3 de trop. Il était pourtant évident que la violence trouverait un terrain idéal pour s’épanouir sur cette décision malvenue. Un président imbécile qui gouverne stupidement des adolescents incultes. Vous n’êtes pas encore au sommet les enfants, la côte est douce encore, mais un mur est en approche

des petits trous

lextraterritorialite n’est pas reconnue par mon correcteur orthographique 🙁

c’est le concept qui permet aux USA de gérer le monde avec sa loi. Infliger des amendes en dollars, bombarder l’Irak en donnant l’exemple à putin, faire des trous dans les pipelines, et dans le gruyère maintenant !

les juges américains font du fromage de Gruyère avec le lait uessien. Quand est-ce la fin de cet empire ?

mea culpa dilbertea máxima

peut on vraiment distinguer l’œuvre et son auteur ? Céline et ses pamphlets, oui peut-être, mais Scott Adam et son Dilbert, peut-être pas.

Si on doit voir dans Tik Tok une machine subliminale d’inclinaison des opinions, alors Scotty, lui aussi, mérite le boycott. Ce marionnettiste, tel docteur Folamour expectore des positions purulentes, en profitant de l’audience de son personnage, bien plus avisé pourtant.

Si j’ai un conseil : Tenez vous à distance des cons

Je regrette d’avoir fait la promotion de l’œuvre depuis des années (et me félicite pour mon charisme si faible)

Si jamais j’ai convaincu quelqu’un de suivre Dilbert, j’engage désormais à l’abandonner aux bout des ficelles de son détestable horloger.

https://www.courrierinternational.com/article/cancel-culture-la-presse-americaine-lache-la-bd-dilbert-apres-les-propos-controverses-de-son-auteur

Fini de rire

Peut on rire de tout ? Évidemment. Le doit on ? Pas sûr.

Il y a des moments de la vie où le rire, le bon mot, déchet de l’esprit qui vole, n’est pas adapté. Ces moments ont besoin du poids du corps et pas de l’ironie des mots.

René Char, guerrier farouche de la résistance, dénigrait sa poésie d’avant-guerre. L’humour a ses limites, on ne pouffe pas en compagnie de criminels. On n’agrémente pas la douleur des parents de suppliciés d’un jeu de mots. Il y a ces moments où la gravité est aussi une loi de l’esprit.

J’ai peur qu’un de ces moments n’arrive. Je renie mon rire, le goût des jolies phrases, les études léchées de philosophie en temps de paix.

les choses qui ne vont pas ensemble

J’ai peur, d’une peur qui se soigne en se battant contre le monstre